9 avr. 2011

Pot à réserve d'eau en verre

Bocal en Verre converti à la sub-irrigation
Comment réaliser un pot avec une réserve d'eau dans un gros bocal de verre !
Le système fonctionne par capillarité,  c'est à dire qu'une partie des billes d'argile va constamment être en contact avec l'eau. Comme l'eau ne remontera pas assez haut pour noyer les racines, ce sont les racines qui vont "plonger" au fond, dans la zone humide et se servir de l'eau dont elles ont besoin.

bocal transparent en verre de Ø 18,5 cm, h. 23,5 cm
Transformation d'un conteneur en verre en pot à réserve d'eau. 
Niveau de bricolage, amateur expérimenté



Cliquer sur les photos pour les agrandir
Disque de plastique découpé provenant d'un couvercle de boite alimentaire
En Général on fait attention à utiliser du plastique de qualité alimentaire si vous décidez de mettre des herbes ou des plantes condimentaires, par exemple.

Trous d'égouttage de l'excès d'eau 
Le fer à souder est utilisé pour faire des trous, des lignes dans le plastique. Un fer à souder qui ne sert qu'a ça, se trouve à moins de 10€.
Je recommande de faire très attention à son usage, la température peux atteindre 500°.
Ne jamais faire ce genre de bricolage devant des enfants, ils n'ont pas besoin de connaître ce geste.

Un bocal transparent en verre et métal Ø 18,5 cm, h. 23,5 cm (7€50)

La bande de plastique est une 'tranche' découpée dans une bouteille de 5 litres d'eau.

Elle permettra de mieux équilibrer le poids de la plante et du substrat posés dessus

Le diamètre intérieur du pot se fait avec un mètre ruban souple ou métallique avec une zone de  graduation transparente sur le dessus.

Positionnement du fond percé sur la 'bande' de plastique découpée dans une bombonne d'eau, de même hauteur que le "panier mèche"
Scie cloche de 5 cm de Ø
Si vous n'avez pas d'outils de type perceuse ou scie sauteuse, il est possible avec le fer à souder de percer autant de trous qu'il est nécessaire, il restera les intervalles à découper doucement au couteau.


Le panier "type plantes aquatiques ou hydroponie" peux être remplacé par un fond de bouteilles transpercé de trous.
Le tube d'alimentation en eau est au choix (couleur et forme)

Les ligatures qui permettent que le fond et le "panier mèche" restent solidaires, peuvent être remplacées par tout fil qui ne rouille pas et ne s'abime pas dans l'eau (fil de cuivre par ex)

Un trou du même diamètre que le tube d'alimentation en eau est percé, il sert à ne pas 'salir' la composition, si l'on veux mettre une plante qui a encore du terreau, il vaut mieux arroser les billes par là.


J'avais quand même démarré ma fougère en semi-hydro pour observer son grand besoin en eau.
Si j'ai laissé la plante dans son 'terreau' qui est plus de la fibre de coco d'ailleurs,  c'est parce que je place un tuyau d'alimentation en eau pour l'arrosage, sinon, gare à la couleur de l'eau avec un arrosage classique.



C'est un des aspects que je préfère, la diffraction de la lumière dans l'eau, j'adore…

Pour le choix de la plante et les détails de sa vie dans ce milieu, j'y reviendrai plus tard.

13 commentaires:

Plantine a dit…

Bonjour Britt, toujours aussi pro ! Mais il faut que tu expliques absolument, si ta fougère est en billes ou en terreau au départ parce que c'est pas évident sur la photo.
Je le suppose évidemment, ce qui justifie le cercle perforé.
J'aimerai bien un tuto générique sur le principe d'ailleurs (avec un parallèle ou comparatif avec le système billes/engrais).
Par exemple, tu ne mets pas d'engrais dans ton eau, c'est juste une réserve ?
Merci pour tout ça ; tu te doutes que ça m'intéresse au plus haut point, bien que pour l'instant, je n'utilise que billes/engrais.
Bon week-end à toi.

Britt a dit…

Bonjour Plantine, je comprends que toutes ces questions se posent, c'est un peu pour ça que je n'ai pas donné d'explications sur la transplantation et le choix de la plante ;-)
Tout d'abord c'est une expérience en cours
SVP… ne retenir que la réalisation d'un conteneur à réserve d'eau en verre.
Au départ la plante était en terreau dans un petit pot impossible à arroser, je l'ai passée en semi hydro avec du coir de coco dans une bouteille plastique à peine plus grosse.
Comme c'est un Asplenium épiphyte (variété !) qui buvait une incroyable quantité d'eau. J'avais remarqué qu'elle ne 'lançait' pas de racines longues, mais pompait l'eau à la hauteur de ses racines. J'avais aussi remarqué que les nouvelles pousses partaient de tous les cotés à l'horizontal.

L'évolution de mon idée à rejoint celle que Pascaline et toi-même se posaient, pour créer, non pas un tronc d'épiphytes très difficile à maintenir humide, mais une zone humide permanente et contrôlée.(la fameuse hauteur de ‘mouillage’ des billes)
Il est évident que si l'on arrose ce mélange, l'eau va brunir (à cause du terreau), d'où l'idée du nid au milieu des billes, la mèche à billes, le cercle bas, le tuyau d'alimentation.

Ces photos datent du début février, c'est pourquoi tu vois un espèce de mix terreau, billes, pierre ponce (j'ai enlevé la pierre ponce qui jaunissait).
J'avais mis de coté l'Asplenium (un peu trop) et pour enfin finir cet article, je viens de remettre la fougère dans le pot actuel entouré de billes, et j'attends qu'elle reprenne sa pleine vigueur avant de poster des images récentes et des explications.
Pour l'eau/engrais, chez moi c'est de l'alternance, quand la plante en a besoin, je donne, comme toi un mélange très dilué. Quand la plante abuse un peu, je la mets à l'eau.
Alors on patiente tous les deux et on s'appelle ;-)))
Bon weekend à toi aussi.

Plantine a dit…

Bon sang, mais c'est bien sûr !
Le terreau va descendre dans les billes sinon ...
J'ai mis aussi du substrat blanc (plus assez de billes) et comme toi, je sens que je vais l'enlever ... ça fait 'tranche napolitaine' et je trouve ça très laid.
Merci de tes explications.
On va attendre encore un peu alors !

Britt a dit…

Plantine, j'ai fais quelques modifications de l'article et ajouté des explications sur le principe.
Comme nous sommes très peu à nous intéresser au sujet, je complèterais plus tard, comme convenu ;-)

Plantine a dit…

Très peu, c'est vite dit ! Si tous ceux qui cherchent savaient ... mais bientôt, tu verras, ce sera la foule chez toi.
Ton tuto est super maintenant et je comprend mieux comment le rond en plastique tient ... il n'était pas en suspension grâce à la tranche en plastique ! ☺
Dès que j'aurais tout ce qu'il faut, je me lancerais.
Merci pour tout ça.
PS ; ta fougère va adorer !

Britt a dit…

Merci de ton compliment, mais tu me fais rougir :blush:
J'ajouterais à mon mode d'emploi, une idée qui m’ait venue : la matière synthétique suffisamment élastique qui permettrait aux racines de la traverser et éviter que le mélange de terreau ne se répartisse dans les billes, ne serait-ce pas un morceau de collant ?
J'ai pas essayé, mais si la motte est enveloppée dans un bout de collant et laissée dans un pot d'eau pour que la couleur se dilue, avant d'être mise "en bille" avec le collant. On devrait pouvoir limité les effets de "Thé" et en tout cas supprimer la dispersion du terreau dans les billes.
C'est à essayer ;-)

Plantine a dit…

C'est drôlement solide un collant et j'ai des doutes sur la capacité des racines à le traverser, sauf si c'est un résille.
Logiquement, si on prend bien soin de n'arroser que par la réserve, au bout d'un moment, les racines qui sont passées doivent clarifier l'eau.
Regarde ce qu'utilisent ceux qui font de l'aquaculture ou installation de piscine bio. Peut-être que c'est un feutre spécial ou autre chose que je ne connais pas.
Je regarderai aussi mais j'ai déjà pensé aux "fleurs de douche" comme matériau imputrescible et qui laisserait passer les racines.

Britt a dit…

Finalement de la sphaigne humide et du rafia devraient être aussi bien… Un peu comme le tronc pour épiphytes et faiblement biodégradable.

Malela a dit…

Voilà ce qui faudrait que je fasse!!!J'ai une fougère (une capillaire ) qu'il faut arroser 2 fois par semaine sinon elle sèche...voilà le systeme ideal...

Britt a dit…

Malela, patientes un peu, car comme je le dis plus haut, l’expérience est en cours. Promis je poste une image dès que la fougère pétera le feu.
Je l'ai quand même oublié dans un cache pot pendant plusieurs semaines avec un peu trop d'eau… J'avais de la peinture à faire :(

Malibu84 a dit…

Bonjour britt, très beau avec le bocal, bravo.

Britt a dit…

Pascaline," je crois qu'on doit arriver à améliorer" c'est ce que j'avais écrit dans ton article sur le tronc d’épiphyte.
On est pas encore au bout de l'expérience, mais je crois que tous les raisonnements sont mis bout à bout, ou pas loin…
Comme Plantine, j'ai toujours adoré les plantes dans le verre, même si les algues verdissent un peu.
La plante que je m’apprêtais à mettre dans ce pot était un bouquet de Dracénas, mais quand j'ai vu la taille des racines j'ai renoncé.
J'avais abandonné l'idée d'utiliser des pots avec un goulot qui empêche le rempotage.
Comme les Asplenium sont tropicales et quelles demandent de l'eau en permanence, sans excès, j'ai pensé que l'essai valait la peine.
Là j'ai arrosé les billes jusqu'au niveau de plaque de plastique, sans toucher au terreau, juste pour voir si l'eau descend.
Bonne soirée :-)

Kristin a dit…

une idée à retenir pour ma prochaine soiffarde.